Left Navigation

Processus de réclamation


Processus de présentation d’une réclamation

​​​​Après un accident, vous devez communiquer avec votre assureur pour présenter une réclamation. Si l’accident a causé un préjudice à des personnes ou des dommages à des biens, vous pourriez ne disposer que de sept jours pour lui signaler l’accident. Un expert en sinistre sera désigné pour traiter votre réclamation et évaluer le montant total des dommages.


Présentation d'une réclamation

La plupart des contrats d’assurance exigent que l’assuré remplisse une déclaration écrite ou une « preuve de sinistre ». Si vous ne présentez pas votre réclamation dans les délais prescrits, votre assureur pourrait ne pas être légalement tenu de l’honorer. En pratique, la plupart des assureurs honoreront toute réclamation présentée dans un délai d’un an. Ce que vous devez faire :

  • Remplir une « preuve de sinistre » au cours des 90 jours suivant l’accident.
  • Informer l’autre conducteur de la réclamation présentée contre lui (s’il y a lieu).
  • Informer la compagnie d’assurance de l’autre conducteur (s’il y a lieu).
  • Examiner votre contrat d’assurance et les montants de garantie contractuels si vous comptez intenter des poursuites contre votre assureur. 

Si vous avez souscrit la garantie collision ou versement ou tous risques, votre assureur vous indemnisera. Vous devez vous abstenir d’assumer volontairement quelque responsabilité que ce soit à l’égard d’un accident ou de régler vous-même une réclamation, sauf à vos frais. ​

Trois conseils à suivre en cas de réclamation

  1. Si vous subissez des blessures, vous pourriez être admissible à des indemnités. Votre assureur vous fournira l’Annexe sur les indemnités d’accident légales, les formulaires de réclamation nécessaires et toute l’aide dont vous aurez besoin pour les remplir.​

  2. Si votre véhicule est endommagé mais réparable, votre assureur peut vous suggérer de confier la réparation à l'un de ses ateliers privilégiés. Il s'agit d'ateliers de réparation dont la qualité du travail a été évaluée par l'assureur.
    1. Si vous sélectionnez vous-même l'atelier avec lequel vous désirez traiter et que les travaux ne vous donnent pas satisfaction, vous devrez régler le problème directement avec l'atelier. À noter que le montant payé par votre assureur ne pourra en aucun cas excéder le prix estimé par son atelier privilégié.
  3. Si les dommages sont majeurs et ne peuvent être réparés de façon à rendre le véhicule sécuritaire, ou si le coût des réparations est supérieur à la valeur du véhicule avant les dommages, l’assureur peut déclarer le véhicule perte totale et négocier un règlement.

Votre expert en sinistre

Votre assureur désignera un expert en sinistre qui aura comme mandat de s’occuper de votre réclamation et de déterminer le montant des dommages couverts. 

Comment documenter votre réclamation d’assurance

Prenez des photos avec votre téléphone cellulaire et faites un croquis de la scène d’accident. Notez la position des véhicules.

Il est important de consigner tous les détails de l’accident et de les communiquer à votre expert en sinistre, Ce qu’il faut noter :

  • Les circonstances, l’heure, la date et le lieu de l’accident
  • La vitesse à laquelle circulait votre véhicule et l’état de la route
  • Les renseignements relatifs à l’assurance (c.-à-d., permis de conduire, plaques d’immatriculation, compagnies d’assurance et courtiers)
  • Les coordonnées (c.-à-d., nom, adresse, numéro de téléphone) des conducteurs, des passagers et des témoins
Voyez comment prévenir l’aggravation des dommages​ après un accident.