En 2021, le temps violent a causé des dommages de 2,1 milliards $ aux biens assurés

Le 18 janvier 2022 (TORONTO) – Le temps violent partout au Canada continue de mettre en évidence les coûts financiers des changements climatiques pour les assureurs et les contribuables. L'an dernier, les dommages aux biens assurés attribuables aux phénomènes météorologiques violents au Canada ont atteint 2,1 milliards de dollars, selon Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ). Parmi les événements notables de l'an dernier, mentionnons les inondations de novembre en Colombie-Britannique et les tempêtes de grêle de l'été à Calgary. 2021 se classe au sixième rang pour l'année des sinistres assurés les plus élevés depuis 1983. Selon la compagnie de réassurance Munich, en 2021, les sinistres imputables à des catastrophes naturelles se sont élevés à 355 milliards de dollars à l'échelle mondiale.

Dommages aux biens assurés attribuables à des phénomènes météorologiques violents en 2021 

12 janvier Tempêtes dans l'Ouest du Canada134 millions $
26 mars Tempête dans l'Est du Canada50 millions $
30 juin Feu incontrôlé à Lytton, C.-B.102 millions $
2 juillet Tempête de grêle à Calgary, AB500 millions $
15 juillet Tornades à Barrie, ON et dans la région avoisinante100 millions $
22 juillet Tempêtes dans les Prairies120 millions $
2 août Feu incontrôlé à White Rock Lake, C.-B.77 millions $
7 et 22 septembre Tempêtes dans le Sud de l'Ontario105 millions $
11 septembre Ouragan Larry au Canada atlantique25 millions $
13 novembre Inondations en Colombie-Britannique515 millions $
11 décembre Tempête de vent dans l'Est du Canada152 millions $
 


 

Les 10 années des sinistres assurés les plus coûteux au Canada (sinistres et frais de règlement des sinistres en dollars de 2020) 

Rang Année

Perte totale (milliards $)

Phénomènes météorologiques violents importants
120165,403Incendie, Fort McMurray, Alberta
220133,511Inondations, Alberta et région du Grand Toronto
319982,562Tempête de verglas, Québec
420202,297Inondation, Fort McMurray; tempête de grêle, Calgary, Alberta
520182,176Événements multiples : tempêtes de pluie et de vent, Ontario, Québec
62021
2,011Tempête de grêle, Calgary; inondations, Colombie-Britannique
720111,787Incendie et tempête de vent, Slave Lake, Alberta
820121,495Tempête de pluie, Calgary
920191,416Événements multiples
1020051,335Tempête de pluie, Ontario

Sources de 1983 à 2007 : BAC, PCS Canada, Swiss Re et Deloitte. 2008 à 2021 : CatIQ.

« Il est temps que le Canada fasse de la résilience au climat une priorité. La stratégie nationale d'adaptation qui est en cours de développement doit proposer des solutions mesurables et concrètes pour protéger les Canadiens d'ici 2030. Le budget fédéral de 2022 devrait allouer des fonds importants au déploiement de cette stratégie afin de protéger les Canadiens contre les inondations, les feux incontrôlés, les canicules, les tempêtes de vent et de grêle dont la fréquence et la gravité augmentent déjà », a déclaré Craig Stewart, vice-président, Affaires fédérales, Bureau d'assurance du Canada (BAC).

« Les changements climatiques sont bien réels, et les décès, les bouleversements émotionnels et les conséquences financières dont nous avons été récemment témoins doivent être un appel à l'action. Nous devons nous adapter maintenant. Atteindre la carboneutralité d'ici 2050 est une étape fondamentale pour limiter les risques futurs liés aux changements climatiques. Néanmoins, nous avons besoin de financer et d'adopter des mesures immédiatement pour nous protéger contre l'aggravation des phénomènes météorologiques violents qui se produisent déjà. Le plan climatique national du Canada restera incomplet tant que de telles mesures n'auront pas été définies et mises en œuvre.

« Dans le monde actuel, marqué par des phénomènes météorologiques violents, la nouvelle norme pour les sinistres catastrophiques assurés au Canada, dont la plupart sont dus à des dégâts d'eau, est de 2 milliards de dollars par année. Comparativement, dans la période de 1983 à 2008, les assureurs canadiens n'avaient enregistré en moyenne que 422 millions de dollars par année de sinistres liés à des phénomènes météorologiques violents ».

 

 

Depuis des années, l'industrie de l'assurance milite pour que des mesures soient prises face aux inondations. À la suite de la recommandation du BAC pour un Plan d'action national sur les inondations, le gouvernement fédéral a formé le Groupe de travail sur l'assurance contre les inondations et la réinstallation à la fin de 2020. Le Groupe de travail a entrepris son mandat en janvier 2021 et devrait remettre son rapport définitif au printemps 2022.

Le BAC est également membre de la coalition nationale Un Canada résistant au climat, qui plaide en faveur de l'adaptation dans le cadre du plan climatologique national. L'industrie de l'assurance a accordé des fonds à l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques et au Centre Intact d'Adaptation au climat et soutenu leur développement. En l'absence de cartes fiables des zones inondables, l'industrie a également financé le premier modèle national de cartographie des inondations au Canada. Par ailleurs, le BAC est en discussion avec des hauts fonctionnaires du gouvernement du Canada pour que l'aide aux sinistrés et l'assurance soient rééquilibrées dans le but d'améliorer les résultats pour les consommateurs.

À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association sectorielle nationale représentant les sociétés privées d'assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres constituent 90 % du marché de l'assurance de dommages au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements de tout le pays pour veiller à ce que l'assurance habitation, automobile et entreprise soit à la portée de tous les Canadiens. Le BAC appuie la vision de consommateurs et de gouvernements lesquels ont confiance en l'industrie privée de l'assurance de dommages, l'apprécient et la soutiennent. Il se fait le champion des enjeux importants et informe les consommateurs sur les façons de protéger leurs maisons, leurs véhicules, leurs entreprises et leurs biens.

Pour lire les communiqués de presse et obtenir plus d'information, visitez le Centre des médias du BAC à l'adresse www.ibc.ca. Suivez-nous sur Twitter @InsuranceBureau ou aimez-nous sur Facebook. Si vous avez des questions au sujet de l'assurance habitation, automobile ou entreprise, n'hésitez pas à communiquer avec le Centre d'information aux consommateurs du BAC, au 1 844 227­5422.