Left Navigation

Le BAC félicite les gouvernements qui ont investi dans l’atténuation des inondations.



Le 26 mars 2019 (OTTAWA) – Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) félicite le gouvernement fédéral, la ville de Toronto, la municipalité régionale de York, la Corporation de la ville de Markham et la ville de Vaughan d’avoir investi ensemble plus de 400 millions de dollars dans des projets d’atténuation des inondations. Cet investissement dans la modernisation de l’infrastructure des eaux pluviales est essentiel pour protéger les résidents de la région du Grand Toronto des conséquences des phénomènes météorologiques violents liés aux changements climatiques.  

Le montant total de plus de 150 millions de dollars accordé par le gouvernement fédéral provient du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes du gouvernement du Canada, un programme national de 2 milliards de dollars sur dix ans conçu pour aider les collectivités à être plus résilientes face aux risques actuels et futurs associés aux catastrophes naturelles. La contribution municipale s’élève à plus de 252 millions de dollars.

« Le BAC et ses membres se réjouissent de ce financement dédié à la mise à niveau de l’infrastructure des eaux pluviales pour lequel ils militent depuis longtemps », de déclarer Don Forgeron, président et chef de la direction du BAC. « L’industrie de l’assurance de dommages continue de voir les effets dévastateurs de cette nouvelle ère marquée par un climat changeant et imprévisible. 

« L’an dernier, les dommages assurés attribuables aux intempéries à l’échelle du Canada ont atteint 1,9 milliard de dollars, soit le quatrième montant le plus élevé jamais enregistré », de poursuivre M. Forgeron. « Toutefois, contrairement à la tempête de verglas de 1998 au Québec, aux inondations de 2013 à Calgary et aux feux de forêt de 2016 à Fort McMurray, il n’y a pas de phénomène unique qui a expliqué le montant élevé versé pour les pertes en 2018. Les Canadiens et leurs assureurs ont plutôt subi des pertes importantes en raison de divers phénomènes météorologiques de plus petite envergure d’un océan à l’autre. » 

La tempête qui a frappé l’Ontario les 24 et 25 février 2019, accompagnée de rafales, de pluie verglaçante et des conditions de blizzard a causé plus de 48 millions de dollars en dommages assurés. Il ne s’agit que de la première tempête météorologique violente à frapper l’Ontario en 2019. En 2018, les pertes assurées attribuables au temps s’y sont chiffrées à 1,3 milliard de dollars.

Depuis un certain temps, le BAC préconise que tous les ordres de gouvernement augmentent leurs investissements réservés à l’atténuation des conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes et au renforcement de la résilience face à leurs effets néfastes. La contribution financière annoncée aujourd’hui réjouit le BAC. En plus de faire la promotion d’une mise à niveau des infrastructures pour protéger les collectivités contre les inondations, le BAC préconise également l’amélioration des codes du bâtiment, un meilleur aménagement du territoire et des mesures incitatives pour que le lotissement d’habitations et d’entreprises se fasse à l’extérieur des zones les plus exposées aux inondations.

Les assureurs ne sont pas les seuls à payer la facture des dommages causés par les intempéries.  Pour chaque dollar que ces derniers versent à l’égard des réclamations d’assurance habitation et d’assurance des entreprises, le BAC estime que le gouvernement verse 3 $ pour remettre en état les infrastructures publiques endommagées par les conditions météorologiques extrêmes.


À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association sectorielle nationale représentant les sociétés privées d'assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres constituent 90 % du marché de l'assurance de dommages au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements de tout le pays pour veiller à ce que l'assurance habitation, automobile et entreprise soit à la portée de tous les Canadiens. Le BAC appuie la vision de consommateurs et de gouvernements qui ont confiance en l'industrie privée de l'assurance de dommages, l'apprécient et la soutiennent. Il se fait le champion des enjeux importants et informe les consommateurs sur les façons de protéger leurs maisons, leurs véhicules, leurs entreprises et leurs biens.

L'industrie de l'assurance de dommages touche la vie de presque tous les Canadiens et joue un rôle essentiel pour maintenir la viabilité des entreprises et la solidité de l'économie canadienne. Elle emploie plus de 126 000 Canadiens, paie des impôts de 9 milliards de dollars et gère des primes d'un total de 54,7 milliards de dollars.

Pour lire les communiqués de presse et obtenir plus d'information, visitez le Centre des médias duBAC à l'adresse www.ibc.ca. Suivez le BAC sur Twitter @InsuranceBureau ou aimez-nous sur Facebook. Si vous avez des questions au sujet de l'assurance habitation, automobile ou entreprise, n'hésitez pas à communiquer avec le Centre d'information des consommateurs du BAC, au 1 844 227­5422.