Skip Navigation LinksBureau d'assurance du CanadaonRessourcesCentre des médiasCommuniqués de presseLe BAC félicite le gouvernement fédéral pour le budget de 2019
Left Navigation

Le BAC félicite le gouvernement fédéral pour le budget de 2019



20 mars, 2019 (OTTAWA) – Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) félicite le gouvernement fédéral pour son dépôt du budget de 2019, qui propose du financement pour aider à protéger les Canadiens et leurs collectivités des conséquences des désastres naturels. De plus, le BAC est heureux de constater un intérêt renouvelé à l'égard de la protection du Canada contre les cybermenaces.

« Le BAC et ses membres ont fait la promotion d'un financement réservé à l'atténuation des conséquences des désastres naturels, et accueillent favorablement cette mesure », a indiqué Don Forgeron, président et chef de la direction du BAC. « Le secteur de l'assurance de dommages continue de constater les effets dévastateurs de cette nouvelle ère, marquée par un climat changeant et imprévisible. »

« L'an dernier, les dommages assurés dus aux conditions météorologiques extrêmes à l'échelle du Canada se sont élevés à 1,9 milliard de dollars, soit le quatrième montant le plus élevé jamais enregistré », a ajouté M. Forgeron. « Toutefois, contrairement à la tempête de verglas de 1998 au Québec, aux inondations de 2013 à Calgary et aux feux de forêt de 2016 à Fort McMurray, il n'y a pas de phénomène unique qui a expliqué le montant élevé versé pour les pertes en 2018. Les Canadiens et leurs assureurs ont plutôt subi des pertes importantes en raison de divers phénomènes météorologiques de plus petite envergure d'un océan à l'autre. »

Selon le BAC, les annonces suivantes du budget de 2019 sont particulièrement importantes :

  • Un doublement unique du montant des transferts de la taxe sur l’essence pour accélérer les investissements dans l’infrastructure à l’échelle du pays, et 2,2 milliards de dollars supplémentaires pour que les municipalités investissent en priorité dans des mesures de mitigation des sinistres.
  • Un investissement de 151 millions de dollars en science et en modélisation sur cinq ans pour améliorer la capacité du Canada à prédire les phénomènes météorologiques violents au moyen de systèmes d'alerte rapide et à intervenir face à ceux-ci. Cet investissement nous permettra aussi de mieux comprendre la nature des risques que posent les inondations, les feux de forêt et les tremblements de terre. Les assureurs comptent beaucoup sur les renseignements scientifiques et les données du gouvernement pour établir avec exactitude leurs primes. De plus, les municipalités tirent parti de ces données pour établir un ordre de priorité de leurs efforts de mitigation des sinistres.
  • Un investissement de 5 millions de dollars sur cinq ans, dès 2019-2020, à Sécurité publique Canada pour le développement d'activités de sensibilisation « tous risques » destinées à des publics à risque, comme les Canadiens à faibles revenus, les personnes âgées, les personnes ayant un handicap, les nouveaux immigrants et les Autochtones. Cet investissement soutient la recherche du BAC qui indique que les Canadiens vulnérables ne prendront pas les mesures nécessaires pour se protéger, sauf s'ils connaissent les risques auxquels ils font face.
  • Un engagement de 211 millions de dollars sur cinq ans, dès 2019-2020, et de 49,4 millions de dollars par année pour soutenir la résilience accrue et la gestion des urgences pour les Autochtones dans les réserves. De plus, le gouvernement investira 48 millions de dollars sur quatre ans à compter de 2020-2021 dans des projets d'infrastructure dans les réserves, lesquels protégeront les communautés autochtones contre les dangers liés au climat. Les Canadiens autochtones qui habitent dans les réserves peuvent être particulièrement vulnérables, car ils ne peuvent souvent pas être relogés en lieu sûr.
  • Un investissement de 144,9 millions de dollars sur cinq ans pour protéger les cybersystèmes essentiels du Canada, y compris ceux des secteurs des finances, des télécommunications, de l'énergie et du transport. Le gouvernement a l'intention de proposer une nouvelle mesure législative et d'apporter les modifications nécessaires aux lois existantes afin d'instaurer un nouveau cadre de cybersystèmes essentiels. L'investissement aidera aussi le Centre canadien pour la cybersécurité à offrir aux propriétaires et aux exploitants des infrastructures essentielles des conseils et une orientation sur la façon de mieux prévenir et contrer les cyberattaques. Le BAC accueille favorablement les investissements visant à prévenir ce risque de plus en plus important à la sécurité financière et physique des Canadiens.

Le budget montre également un soutien à l'égard du travail du Groupe d'experts sur la finance durable et présente une approche volontaire et progressive de divulgation des risques financiers liés au climat. Le Groupe d'experts a consulté des participants aux marchés financiers et d'autres parties prenantes, y compris le BAC et ses sociétés membres.


À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association sectorielle nationale représentant les sociétés privées d'assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres constituent 90 % du marché de l'assurance de dommages au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements de tout le pays pour veiller à ce que l'assurance habitation, automobile et entreprise soit à la portée de tous les Canadiens. Le BAC appuie la vision de consommateurs et de gouvernements qui ont confiance en l'industrie privée de l'assurance de dommages, l'apprécient et la soutiennent. Il se fait le champion des enjeux importants et informe les consommateurs sur les façons de protéger leurs maisons, leurs véhicules, leurs entreprises et leurs biens.

L'industrie de l'assurance de dommages touche la vie de presque tous les Canadiens et joue un rôle essentiel pour maintenir la viabilité des entreprises et la solidité de l'économie canadienne. Elle emploie plus de 126 000 Canadiens, paie des impôts de 9 milliards de dollars et gère des primes d'un total de 54,7 milliards de dollars.

Pour lire les communiqués de presse et obtenir plus d'information, visitez le Centre des médias du BAC à l'adresse www.ibc.ca. Suivez le BAC sur Twitter @InsuranceBureau ou aimez-nous sur Facebook. Si vous avez des questions au sujet de l'assurance habitation, automobile ou entreprise, n'hésitez pas à communiquer avec le Centre d'information des consommateurs du BAC, au 1 844 227-5422.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, les porte-parole du BAC sont à votre disposition pour discuter avec vous des détails du présent communiqué de presse.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Vanessa Barrasa, Directrice, Relations avec les médias, 416 550-9062, vbarrasa@ibc.ca