Left Navigation

Temps hivernal


Winter Weather

Les hivers canadiens sont difficiles. D’un océan à l’autre, nous devons être prêts à en affronter les rigueurs. Et ces préparatifs devraient débuter le plus tôt possible.


Voici quelques conseils utiles pour assurer votre sécurité pendant les mois d’hiver. Que vous soyez à la maison, au travail, ou ailleurs, suivez ces conseils pour rester en sécurité lorsque les températures se mettent à chuter.

 

Hivernisez votre maison

10 conseils d’entretien pour préparer votre maison pour l’hiver :

  1. Vérifiez et entretenez les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone.
  2. Assurez-vous que votre appareil de chauffage, poêle à bois et vos autres sources de chauffage sont en bon état de fonctionnement.
    • Faites-les inspecter, entretenir et nettoyer. Durant la saison de chauffage, nettoyez ou remplacez chaque mois les filtres à air de l'appareil de chauffage.
  3. Si vous partez en vacances, même si ce n'est que pour quelques jours, laissez le chauffage en marche et désignez une personne de confiance pour vérifier votre maison pendant votre absence.
  4. Faites couler l'eau dans toutes les conduites d'eau régulièrement.
  5. Vérifiez les clapets de fermeture des conduites d'eau.
  6. Inspectez votre grenier pour repérer toute accumulation de gel et assurez-vous que les gouttières et la toiture n'ont pas de barrages de glace ou de glaçons.
  7. Déneigez et déglacez votre trottoir et les marches devant la maison.
  8. Déneigez le compteur à gaz, les évents d'appareils au gaz, les ventilations et les fenêtres du sous-sol.
  9. Coupez les branches d'arbre qui sont près de la maison ou de fils électriques.
  10. Empêchez le gel des conduites en installant une gaine isolante sur les conduites exposées.

Début

 

Conseils de sécurité sur la glace

10 moyens d’éviter les dangers de la glace

  1. Utilisez les surfaces gelées désignées.
    • Plusieurs collectivités désignent des étangs ou surfaces gelées à l'extérieur, pour des activités comme le patinage, qui sont entretenues par du personnel compétent. Ces surfaces désignées doivent être vérifiées régulièrement pour s'assurer qu'elles sont suffisamment épaisses et solides pour être utilisées à des fins récréatives.
  2. Mesurez l'épaisseur de la glace à plusieurs endroits.
    • Les conditions locales comme les courants et les variations de la profondeur des eaux peuvent affecter l'épaisseur de la glace. La glace blanche contient de l'air ou de la neige et devrait être considérée comme suspecte pour l'utilisation à des fins récréatives.
  3. Évitez de circuler sur la glace la nuit ou lorsqu'il neige.
    • Une visibilité réduite augmente le risque de vous retrouver dans une ouverture ou une zone de glace fragile. C'est une cause fréquente de noyade liée aux accidents de VTT et de motoneige.
  4. N'allez jamais seul sur la glace.
    • Un compagnon peut être en mesure de vous sauver ou de demander de l'aide si vous vous retrouvez dans une situation malencontreuse. Avant de laisser la rive, informez une personne de votre destination et de l'heure à laquelle vous prévoyez revenir.
  5. Ne vous aventurez pas sur une rivière gelée et les passages étroits entre les lacs.
    • Les courants d'une rivière et la circulation de l'eau dans les passages étroits, à l'embouchure d'un lac et d'un cours d'eau, entraînent souvent un changement rapide de l'épaisseur de la glace ou un amincissement de glace dans d'autres endroits sur la rivière ou le lac.
  6. Portez un vêtement de flottaison avec protection thermique ou un gilet de sauvetage.
    • Si vous n'avez pas de vêtement de flottaison avec protection thermique, portez un gilet de sauvetage ou un VFI par-dessus votre habit de motoneige ou vos vêtements d'hiver pour augmenter vos chances de survie si vous vous enfoncez dans la glace.
  7. Apportez une trousse de sécurité.
    • Ayez dans vos poches, ou votre sac à dos, des pics à glace, une corde et une petite trousse de sécurité personnelle (par exemple, un canif, une boussole, un sifflet, une trousse pour faire du feu et un téléphone cellulaire).
  8. Évitez de consommer de l'alcool.
    • L'alcool fausse le jugement, la coordination et le temps de réaction, et accélère le déclenchement de l'hypothermie.
  9. Ne circulez pas sur la glace si vous pouvez l'éviter. Si vous ne pouvez pas l'éviter, ayez un plan d'évacuation.
    • Baissez les vitres, déverrouillez vos portières et laissez les lumières allumées pour permettre une évacuation rapide de votre véhicule. Certains experts en sécurité sur la glace recommandent de ne pas boucler la ceinture de sécurité et de laisser la portière légèrement entrouverte pour accélérer l'évacuation. Ne portez pas de gilet de sauvetage lorsque vous êtes à l'intérieur d'un véhicule fermé; l'épaisseur de vêtement supplémentaire et la flottaison pourraient empêcher votre évacuation par la vitre.
  10. Supervisez toujours les enfants qui jouent sur la glace ou près d'une surface gelée.
    • Les enfants qui jouent sur la glace ou près d'une surface gelée devraient toujours être avec un compagnon et supervisés par un adulte.

Début

 

Glissades, trébuchements et chutes :

En tant que propriétaire de maison, vous devez vous assurer que votre propriété et les lieux comme les marches, les trottoirs et les entrées sont raisonnablement sécuritaires. Lorsque vous attendez un messager, la gardienne d'enfants, un livreur ou un réparateur, éliminez les dangers les plus courants notamment :

  • glace et neige – utilisez du sel ou du sable et déneigez, dans les délais prescrits par les règlements municipaux, pour garder les surfaces de marche sécuritaires;
  • changements d'élévation inattendus, craques ou trous dans la surface – réparez les dangers qui se trouvent dans les limites de votre propriété et signalez ceux qui se trouvent sur le terrain de la municipalité, comme les trottoirs inégaux;
  • surfaces glissantes comme les planchers mouillés ou le carrelage pour sol – appliquez un revêtement antidérapant;
  • rampe ou marche manquante ou peu solide – faites les réparations nécessaires
  • débris comme les surfaces glissantes et les feuilles mouillées à l'automne – dégagez les allées
  • éclairage – assurez-vous que tous les endroits sont bien éclairés.

Votre responsabilité légale

Vous pourriez être tenu responsable des glissades, trébuchements et chutes si vous ne faites pas preuve de diligence raisonnable pour garder votre propriété à l'abri des dangers. Si vous faites une vente de garage, songez à ce que vous pouvez faire pour éliminer les dangers potentiels.

En tant que locataire, la responsabilité peut être partagée avec votre propriétaire. La personne sur qui repose la responsabilité est en fonction des circonstances du sinistre. Les critères suivants sont pris en considération :

  • Le danger était-il envisageable?
  • La conduite du propriétaire était-elle conforme aux normes de pratique acceptables?
  • Le danger existait-il depuis un temps déraisonnable?
  • À quel point le danger aurait-il pu être facilement évité?

Le meilleur moyen d'éviter la responsabilité est d'empêcher qu'un sinistre se produise. Faites preuve de prudence en éliminant les dangers potentiels sur votre propriété. Un entretien régulier est l'un des moyens les plus efficaces de vous protéger en cas de réclamation ou de poursuite.

Dans le cas d'un espace partagé, lorsque vous êtes un locataire, assurez-vous que votre bail stipule clairement en quoi consistent vos responsabilités.

Que dois-je faire si une personne glisse, trébuche ou chute

  1. Aidez la personne blessée à obtenir un traitement médical. Appelez une ambulance si nécessaire.
  2. Prenez note des noms et des coordonnées de tous les témoins. Obtenez et documentez les descriptions détaillées de l'incident de la part de la victime et des témoins.
  3. Renvoyez toutes les discussions avec le demandeur à votre assureur. N'ADMETTEZ JAMAIS VOTRE RESPONSABILITÉ!
  4. Prenez des photographies de l'endroit où l'accident est survenu. Si possible, photographiez les chaussures que portait la personne blessée.
  5. Documentez l'incident. Cela pourrait aider à établir une défense si une réclamation était présentée à une date ultérieure et aider votre assureur à analyser la cause de l'accident.
  6. Signalez l'incident à votre assureur. Fournissez-lui :
    1. des renseignements détaillés sur l'incident;
    2. des renseignements sur ce que vous avez fait pour éviter l'incident.
  7. Enquêtez sur les causes potentielles et prenez des mesures pour empêcher des incidents semblables ou mieux y réagir.

Début

 

Sécurité routière en hiver

10 conseils pour une conduite hivernale sécuritaire :

  1. Conduisez en fonction des conditions routières.
    • Tenez compte des avertissements diffusés par les bureaux de météo locaux d'Environnement Canada.
  2. Faites faire une mise au point de votre voiture.
    • Vérifiez la batterie, les courroies, les boyaux, le radiateur, le liquide de refroidissement/l'antigel, l'huile, les phares, les freins, le système d'échappement, la chaufferette/le dégivreur, le système d'allumage et les pneus.
  3. Vérifiez régulièrement les essuie-glaces et transportez un contenant supplémentaire de lave-glace dans votre véhicule.
  4. Inspectez les pneus et vérifiez la pression des pneus au moins une fois par mois durant les mois d'hiver
  5. Posez quatre pneus d'hiver.
    • Les pneus d'hiver vous permettent de freiner 40 % plus rapidement que les pneus quatre saisons et améliorent la tenue de votre véhicule en hiver.
  6. Assurez-vous que votre réservoir d'essence est plein.
  7. Transportez toujours une trousse d'urgence.
    • Assurez-vous qu'elle contient de l'antigel supplémentaire, une lampe de poche, des piles, des couvertures, une chandelle, des allumettes, des marqueurs, une pelle à neige, un grattoir et une brosse, le numéro de téléphone d'une compagnie locale de remorquage, du sable, des câbles de démarrage et de la nourriture.
  8. Prévenez quelqu'un de votre destination et de l'heure prévue de votre arrivée.
  9. Apportez une carte routière ou un GPS et prévoyez un différent trajet.
  10. Apportez un téléphone cellulaire chargé.

Début